Vinaigre balsamique de Modène AOP

Aceto balsamico di Modena DOP

Un don vraiment cool : en 1792, un flacon de Vinaigre Balsamique fut envoyé par le Duc Hercule III d’Este à François Ier d’Autriche. Et pas pour une occasion quelconque, mais bel et bien pour son couronnement comme empereur. Dès la Renaissance, ce vinaigre particulier produit dans la région de Modène figurait sur les legs testamentaires des familles les plus importantes, dans les meilleures dots des épouses de l’aristocratie et dans les trésors des tribunaux européens les plus renommés.

Le vinaigre balsamique de Modène, dont les origines dans cette région semblent remonter à l’époque romaine, est aujourd’hui connu dans le monde entier.

Depuis 2000, ce produit, noble et antique, est labellisé DOP (Denominazione di origine protetta) et garanti par le Consortium de protection du même nom, qui défend et promeut sa qualité et l’ensemble de son patrimoine culturel.

Les propriétés particulières des raisins de Modène, le savoir -faire dans l’art de la cuisson du moût et la patience amoureuse tout au long du cycle de production, confèrent une typicité extraordinaire au Vinaigre Balsamique Traditionnel – à ne pas confondre avec le Vinaigre Balsamique de Modène à indication géographique protégée, adapté depuis toujours à un usage plus courant.

La production commence par le choix des raisin plus sucrés, rigoureusement de Modène. Après un pressage doux, le mout est cuit à pression ambiante et à feu direct, jusqu’à l’obtention du bon niveau de concentration, de saveur et de parfum, puis laissé refroidir et mis dans le « Tonneau Mère », où ils fermentent et acétifient pour être utilisé dans les réserves annuelles des batteries. La batterie se compose au moins de cinq tonneaux, souvent de différentes essences de bois (car chaque bois confère au vinaigre une particularité : le châtaigner la couleur foncée, le mûrier concentre le produit plus rapidement, le genévrier confère les essences résineuses, le cerisier adoucit la saveur, tandis que le chêne lui confère un parfum vanillé typique) et de volume décroissant. C’est ainsi que le vinaigre est porté à maturation.

Au terme du vieillissement (un vieillissement d’au moins 12 ans, défini le vinaigre comme « raffiné » et s’il vieillit au moins 25 ans, il est défini comme « extra vieux »), le vinaigre balsamique est attribué au Consortium. S’il est approuvé par le comité de dégustateurs experts, il est emballé dans la bouteille typique de 100 millilitres qui atteste que seul le produit qui se trouve à l’intérieur à passé tous les contrôles prévus par le cahier des charges de production. Quelques gouttes de Vinaigre Balsamique Traditionnel, utilisé de préférence cru, suffisent à elles seules à exalter l’arôme et le gout de chaque plat. Il s’exprime au mieux avec le Parmigiano Reggiano (Parmesan) et les fraises, mais il est aussi délicieux dans une salade avec de l’huile EVO (huile d’olive extra vierge) et se marie parfaitement avec les rôtis et les bolliti (légumes bouillis).